Stage d’Education Conductive du 20 février au 3 avril 2013

Le stage d’Éducation Conductive d’Anaïs arrive à sa fin. Nous sommes vraiment ravis d’avoir pu lui en faire profiter.

L’école était constituée d’un groupe d’enfants allant de 2 ans à 8 ans. Ils étaient au maximum 6 et en moyenne 4. Chaque parent accompagne l’enfant dans les exercices et c’est « la conductrice » qui dirige la classe.

La matinée se déroulait en suivant un programme et des rituels bien précis :

9h00 : Mise sur le pot à l’arrivée (initiation à la propreté)
– Déplacement en marchant jusqu’à la table d’exercices
– Avant de commencer la matinée, chaque enfant raconte les nouvelles de la veille
– Chansons et jeux de mains pour se réveiller
– On grimpe sur la table et on fait toute une série d’exercices allongé sur le ventre puis le dos, avec ballon, cerceaux, marracas… et en chanson. Le but étant de faire travailler les jambes, les bras et les mains ainsi que des étirements. Ceci pendant près d’une heure
10h30 : Mise sur le pot (le temps de 2 comptines)
– Petite récré avec jeux assis dos bien droit sur le tapis
11h00 :  Travail au sol, mouvement de la tête, apprentissage des déplacements de la position assise à 4 pattes, jeux de mains et de bras, un peu de travail sur l’orthophonie
– On termine par la marche, apprendre à se lever d’un banc et à marcher avec échelle, chaise ou barre parallèle, apprendre à se déplacer à 4 pattes
12h00 : Repas assise à table sur une chaise comme les grands !

Anaïs était contente d’aller à l’école tous les matins, elle a participé activement à tous les exercices. Elle était fière lorsqu’elle recevait des applaudissements. Cela lui a fait beaucoup de bien, elle a pu travailler de nouveaux mouvements, bras et mains notamment. Elle était très concentrée ce qui n’était pas évident pour son âge. Cela l’a également bien éveillée, chanson et participation orale (même si on ne comprend pas ce qu’elle nous dit, elle prend la parole régulièrement, pas si évident quand on est la plus petite du groupe !)

Elle a progressé en tenue du dos, ouverture des bras et des mains ainsi qu’un plus grand équilibre lors de la marche. Nous allons donc continuer à lui faire bénéficier de cette thérapie.

Commentaires fermés.